Le Ministère de la Jeunesse lance une opération pour former 11 350 jeunes pendant les vacances scolaires

Le ministre ivoirien délégué auprès du président de la République, chargé de la promotion de la jeunesse et de l’emploi jeunes, Sidi Touré a lancé, lundi, à Abidjan l’opération dénommée ‘’une formation, mon passeport pour l’emploi’’ qui consistera à former pendant ces vacances scolaires, 11 350 jeunes sur l’ensemble du territoire national, a constaté APA dans la capitale économique ivoirienne.


Selon le ministre Sidi Touré qui s’exprimait au cours d’une conférence de presse, cette nouvelle opération vise ‘’ à améliorer l’employabilité des jeunes pendant la période des vacances scolaires afin de faciliter ultérieurement leur insertion socio professionnelle ».

Plusieurs thématiques sont au menu de cette opération portée par l’Agence emploi jeunes et qui démarrera effectivement le lundi 24 août prochain. En effet, les sessions de formation porteront sur ‘’les techniques de recherches de l’emploi, les initiatives entrepreneuriales, le montage de plan d’affaires et l’informatique ‘’.

‘’Ce sont au total 510 sessions de formation qui seront organisées sur toute l’étendue du territoire national pour les jeunes que j’invite dès aujourd’hui à participer nombreux à ces différentes formations qui contribueront à améliorer leur employabilité  », a poursuivi, le ministre Sidi Touré, précisant que la formation va durer dix semaines.

Au terme de l’opération,  »une formation, mon passeport pour l’emploi ‘’ qui est entièrement gratuite, les jeunes seront capables de ‘’réaliser un bilan personnel, rédiger un CV gagnant et une lettre de motivation ».

Ils devront être capables ‘’d’organiser la recherche d’emploi, connaître et réussir le processus de recrutement, être informés d’astuces pour réussir le test psychotechnique ‘’, a précisé le ministre en charge de la promotion de la jeunesse et de l’emploi jeunes, Sidi Touré.

La question de l’emploi est une priorité du Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara. L’Agence emploi-jeunes de Côte d’Ivoire a pris le relais de l’Agence d’études et de promotion de l’emploi (AGEPE) et du Fonds national de la jeunesse (FNJ), deux structures dissoutes par le conseil des ministres du 24 juin dernier.