Mobile Money: l’Ouganda, le Ghana et la Tanzanie, prochains relais de croissance

C’est le groupe bancaire Citi Group qui fait la révélation. Dans une note de recherche publiée sur l’évolution du mobile money dans le monde, le Ghana, la Tanzanie et l’Ouganda, sont présentés comme les prochains relais de forte croissance dans le secteur.

Avec le Kenya, ces pays apparaissent dans le top 10 mondial sur le taux de pénétration de ce système de paiement au sein de la population.
D’autres pays comme le Nigéria et l’Egypte pourraient aussi former un marché attirant pour des solutions de paiement via le mobile. Mais pour les analystes de Citi Group, ces deux économies sont des mystères pour les investisseurs du domaine.

Ce rapport vient confirmer les données de la Banque centrale du Ghana qui estime que les transactions financières du mobile money ont atteint 2,3 milliards de crédit ghanéen fin décembre 2017. Un exploit qui porte la signature des compagnies télécoms avec en pole position MTN qui totalise 90% des comptes d’argent mobile détenus dans les banques commerciales. Pour certains, le montant détenu par MTN plaide fortement en faveur de la compagnie dans sa quête d’établir une «banque numérique» sous réserve d’obtenir l’approbation réglementaire requise.

Le dernier rapport de la Banque centrale ougandaise indiquait également que le mobile money a le vent en poupe. En 2016, les transferts d’argent mobiles ont atteint les 43,43 milliards de shillings ougandais (environ 12,16 millions de dollars), contre 32,7 milliards (une hausse de 34% par rapport à l’année précédente). De manière générale, le marché du mobile money en Ouganda a connu une progression sans précédent ces six dernières années.

Cette analyse jette un regard nouveau sur un secteur, où le narratif d’une multitude d’opportunités semble souvent se séparer de la spécificité de certains marchés. Avec aujourd’hui 320 millions d’abonnés actifs au Mobile Money, l’Afrique devra encore attendre pour passer à l’autre étape de développement de ce service.

Ahlin ACCROBESSI