Nigeria : Une banque accessible via WhatsApp

Au Nigeria, Access Bank révolutionne l’approche client-banque classique. Elle propose désormais un accès à ses  services à travers le réseau social WhatsApp. Désormais, ses clients peuvent effectuer des transactions à l’instar de l’ouverture de compte, transferts entre comptes Access Bank, demande de solde, demande de prêt sur salaire, entre autres rien que sur WhatsApp.

Accéder à son compte bancaire et y effectuer les opérations courantes constitue pour cette banque un argument solide pour se ranger derrière les  avant-gardistes des nouvelles technologies. Cette stratégie permet de toucher le client et de l’intéresser là où il se trouve à longueur de journée. Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés. Exponentielle montée en puissance devra-t-on dire.

«Access Bank continue de maintenir le rythme en tant que chef de file de la révolution bancaire numérique au Nigéria, avec le lancement de services bancaires sur WhatsApp, l’une des plus importantes plateformes de médias sociaux. Il s’agit là encore d’une manière innovante de connecter les clients à la pléthore de services et d’options bancaires disponibles dans le confort de leur téléphone mobile », a déclaré Ade Bajomo, directeur exécutif, Opérations informatiques et de détail, Access Bank

Une chose est de lancer ce service. Une autre est de pouvoir prendre en compte les recommandations potentielles des clients. C’est d’ailleurs ce que compte faire cette banque. «Maintenant, Access Bank se rapproche de ses clients en croissance en s’appuyant sur l’application WhatsApp. Nous sommes ravis de voir le rythme auquel le service est adopté et nous sommes impatients de voir plus de nos clients apprécier l’expérience», a ajouté Ade Bajono.

Pour utiliser le service, les clients de cette banque peuvent se rendre dans une de leurs agences mais d’abord il va falloir enregistrer un numéro de téléphone qui leur sera mis à disposition. Ils sont censés le faire comme ils enregistrent n’importe quel autre nouveau contact.

Notons que ce n’est tout de même pas la première banque à avoir lancé ce genre de service au Nigeria. Il y a un mois, United Bank for Africa, Guaranty Trust Bank et First Bank l’ont précédé.