Immobilier: la SGBCI soulage ses employés

La Société Générale de Banque de Côte d’Ivoire a fait des heureux le samedi 16 juin à Cocody, dans le village d’Abatta, non loin d’Akouédo.

Dans une salle de plus de 300 personnes, la SGBCI a inauguré la première tranche de son programme immobilier baptisé « Cité SGBCI ». Concrètement, ses employés au nombre de 55, selon les critères liés à l’ancienneté et aux performances, ont reçu les clés de leur maison. Ce sont des villas duplex, 32 de 6 pièces et 23 de 4 pièces construites sur une superficie d’au moins 250m2.

La cérémonie de remise de clés a eu lieu en présence du ministre de la construction, de l’assainissement et de l’urbanisme, Son Excellence Monsieur Claude Isaac DE choisi comme parrain, Monsieur Thierry GUEDE représentant le Maire de Cocody, le Directeur Région Afrique de l’Ouest SGBCI Monsieur Hubert de SAINT JEAN, le Directeur Générale SGBCI Monsieur Aymeric VILLEBRUN et les chefs de la communauté villageoise d’Akouédo.

Coupure du ruban à l'innauguration Cité SGBCI

Dans son allocution, le ministre Claude Isaac DE a salué la politique sociale de la Société Générale de Banque de Côte d’Ivoire qui rejoint celle du gouvernement ivoirien qui poursuit son programme de construction de logements sociaux et économiques pour satisfaire la forte demande dans ce domaine afin de permettre aux populations de s’offrir un toit décent.

Pour sa part, Monsieur Emmanuel GOUEDAN, délégué du personnel et conseiller spécial du DG SGBCI a affirmé que « ce projet n’aurait pas vu le jour encore moins connu son aboutissement sans Monsieur Hubert de SAINT JEAN, qui a fait des pieds et des mains pour que ce rêve devienne une réalité ». Il lui a donc chaleureusement témoigné sa gratitude et fait hommage. C’est à juste titre que les récipiendaires ont baptisé leur cité du nom d’Hubert de SAINT JEAN.

Visiblement ému et heureux, le Directeur Région Afrique de l’Ouest a expliqué que « l’épanouissement social de l’employé est une variable favorisant le développement durable d’une entreprise au même titre que la satisfaction du client et de l’actionnaire dans le cas de la SGBCI ».                    Il a promis le démarrage de la deuxième tranche du projet très bientôt en vue de la livraison des 52 autres villas dans la même zone d’Abatta-Akouédo, début 2019.

Le terrain concerné par ce programme immobilier s’étend sur plus de 3,4 ha pour un montant global de l’opération estimée à 5 Milliards de FCFA. Pour conserver le caractère social de l’initiative, la banque a révisé les conditions d’octroi de prêt immobilier à ses agents. Ainsi, le taux appliqué est désormais de 2% pour une durée de remboursement pouvant atteindre 25 ans. Et la SGBCI n’en est pas à sa première entreprise immobilière en faveur de son personnel. C’est la 4e du genre après les programmes Louis BUTTEY en 1966, Gérard MADELIN en 1977 pour 53 maisons et TIEMOKO COULIBALY en 1987 pour 86 logements.