Spotify: de nouvelles conditions mettent en doute la vie privée des utilisateurs

Spotify vient de modifier ses conditions d’utilisation. Au menu, une collecte complète des contacts de l’utilisateur, de ses photos, de ses données GPS et des informations provenant des autres capteurs. Et Spotify ne va pas les garder pour lui puisqu’il va les vendre aux annonceurs.

spotify

Spotify vient de modifier sa politique de vie privée (sous la section Information we collect) qui devrait changer de nom puisqu’il n’y a plus de vie privée. Le service de musique par streaming veut accéder aux contacts, aux photos, aux données de localisation et les informations des autres capteurs dans les appareils des utilisateurs. Forbes a découvert le changement ce matin et Spotify veut accéder à toutes ces informations même s’il demande votre consentement. Mais l’utilisation de Spotify est considéré comme un consentement à ses conditions et donc, la plupart des utilisateurs ne pourront pas y échapper.

Spotify va aussi collecter les informations sur la manière dont vous utilisez son service avec votre appareil. Cela peut être vos localisations, votre vitesse de déplacement et les endroits que vous visitez selon les musiques que vous écoutez. Et la géolocalisation peut se baser sur le GPS, mais également sur le Bluetotth. Et Spotify ajoute que toutes ces informations seront partagées avec les annonceurs même si elles seront chiffrés pour éviter d’identifier l’utilisateur. Mais qu’est-ce qui se passe si ces données sont piratés ?

Spotify ne laisse pas le choix à ses utilisateurs puisque cette collecte de données s’applique aux utilisateurs payants et gratuits. Spotify estime que ces données vont permettre de proposer de meilleures services aux utilisateurs (les bobards habituels), mais le fait est que Spotify est proche de la fermeture. Les autres services, notamment Apple Music lui font une concurrence acharnée et la plupart des Majors ne veulent plus lui donner leurs contenus. Spotify n’a pas pu renouveler le contrat qui lui permettait de proposer du contenu Premium et il se rabat sur la principale chose qui intéresse les utilisateurs, à savoir, les données les plus privées de ses utilisateurs.