Nouveau régime fiscal du secteur des TIC en CI: « les prix ne devraient pas augmenter »

Nouveau régime fiscal du secteur des TIC:
« les prix ne devraient pas augmenter », André APETE, Directeur de Cabinet au MPTIC.

11Les coûts des services de télécommunications/TIC ne devraient connaître d’augmentation après l’aménagement du régime fiscal des entreprises du secteur. C’est ce qui ressort du point de presse animé au 21ème étage de l’immeuble Postel 2001, par André APETE, Directeur de Cabinet du Ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, ce jeudi 23 janvier 2014. Devant la presse, il a expliqué la mesure par la nécessité pour l’Etat de Côte d’Ivoire de se conformer aux accords et directives communautaires en vigueur dans l’espace CEDEAO/UEMOA. Le secteur des télécommunications/TIC étant en constante croissance et générant de fortes marges bénéficiaires, il apparait nécessaire qu’il contribue au financement du développement. Selon André APETE, demander aux opérateurs de souscrire en bons du trésor permettra à ces derniers de faire des profits, dans la mesure où il ne s’agit que de prêts avec intérêts.

Pour finir, il a tenu à préciser qu’en matière de taxation du secteur, la Côte d’Ivoire n’a pas encore atteint le niveau de certains pays de la sous-région.

Source : Service Communication MPTIC