« CYBERPROSTITUTION » LE PHENOMENE NOUVEAU A ABIDJAN

Depuis l’arrivée des réseaux sociaux et du « broutage »  (cybercriminalité) en Côte d’Ivoire,on assiste à un phénomène qui prend de l’ampleur. Ce phénomène qui est qualifié de  cyberprostitution, les réseaux  sociaux tel que Facebook et autres sont devenus des nids à prostitution, grâce à ces réseaux elles font leur promotion pour attirer des clients avec des photos à l’appui et le numéro de téléphone disons leur adresse. Mais cette prostitution est un risque pour le client et la prostituée elle-même car ne sachant à qui est derrière l’écran de l’ordinateur.

La cyberprostitution existe depuis environ 23 ans en Occident

cyberprostitution

cyberprostitution

avec l’avènement des NTIC et en particulier d’internet, la prostitution est passé du monde réel au virtuel, la rencontre se déroule sur internet et les deux personnes s’entendent sur le prix avant de se retrouver quelque part. Les pays de l’Europe l’Est était la base tournante mais elle s’est entendue désormais au monde avec l’arrivée des réseaux sociaux.

Ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur à Abidjan et jusque là les autorités n’ont pas encore portées une attention particulière sur ce sujet, peut être qu’ils l’ignorent?

Quelles sont les apports de ce phénomène pour l’économie du pays et les risques pour la jeunesse Ivoirienne?

La question reste posée.